Super 8 : Critique

Super 8Presque un mois depuis ma dernière critique, et pourtant j’ai vu de nombreux films depuis… Mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’été n’est pas la période durant laquelle on a le plus de temps disponible ! Résultat, je livre rapidement celle de Super 8, que j’ai vu il y a un peu plus d’un mois mais qui sort demain.

Super 8 met en scène un groupe d’adolescents qui passe le temps en tournant un film de zombies « fait à la main », à l’aide d’une caméra… Super 8 évidemment ! Alors qu’ils filment une scène dans une gare peu fréquentée, ils sont témoin du déraillement d’un train suspect. Dès le lendemain, des faits étranges se produisent dans leur petite ville américaine : disparitions, vol de systèmes électroniques, etc.

Je m’arrête là pour l’histoire : attention, la plupart des résumés du film spoilent la suite ! (et je ne parle même pas de Wikipédia qui raconte toute l’histoire du film). Par contre, il faut savoir que le film a été tourné par J.J. Abrams (Lost, producteur de Cloverfield), et produit par Steven Spielberg himself. Cela en dit long (pour ne pas dire « cela dit tout ») sur le reste du film.

Il y a du bon et du moins bon dans Super 8. Le bon, c’est principalement l’histoire des adolescents : ils forment un patchwork de personnalités détonnant, leur seul point commun étant de vivre dans le même village. L’absence des pères des héros principaux (physique ou non) donnent une résonance particulière à leur histoire, et à leur quête de maturité. A côté de cela, l’histoire du tournage de leur film amateur est excellente, et on rigole beaucoup.

Malheureusement, les aspects suspens/action sont relativement brouillons, et on n’échappe pas à tous les clichés du film de science-fiction/catastrophe.  Le scénario est cousu de fil blanc, et j’avoue avoir rigolé « jaune » à plusieurs reprises.

Pour résumer, si on aime l’univers des films de Steven Spielberg (même s’il n’a pas réalisé Super 8), on aimera ce film. Ce n’est pas le film de l’année, mais vu les films à l’affiche actuellement, c’est probablement un des meilleurs de l’été.

Rating 3.00 out of 5
[?]