The Tourist : Critique

The TouristDimanche 9 janvier, 15h : moment de doute cinématographique. Par quel film commencer 2011 ? Harry Potter ? Mouais, paraît qu’il n’est pas énorme, et ma copine l’a déjà vu. Le Monde de Narnia ? Rebof. Love et autres drogues ? On va peut-être attendre un peu pour les films cucul-la-pral’ ! Raiponce ? J’ai un peu l’impression d’enchaîner les dessins animés… Restent The Tourist et Un balcon sur la mer. Le choix se résume donc à : Johnny Depp ou Jean Dujardin ? Dur de choisir. Mais si on ajoute Angelina Jolie, ça devient plus facile : ce sera donc The Tourist !

L’histoire rappelle celle de Knight and Day : une vague histoire de complot (ici, à dominante financière), avec une personne innoncente qui se retrouve pourchassée par les gros vilains et leurs gros pistolets. Petit changement cette fois-ci, ce n’est plus la femme (Cameron Diaz) qui joue l’innocente, mais l’homme (Johnny Depp). Et Tom Cruise cède son costume d’intrigant à Angelina Jolie. Un couple qui envoie du lourd, dans un décor à sa mesure : Paris puis Venise.

Allez j’arrête de faire semblant d’avoir trouvé le film excellent, car il est loin de l’être ! En voulant se positionner sur plusieurs catégories de films, The Tourist tombe évidemment dans le piège du « bon nulle part, moyen partout ». On nous dit que c’est un thriller. Admettons, mais le suspense n’est pas vraiment au rendez-vous, et de frissons, nous n’en voyons point l’ombre ! Film d’action alors ? Non ok, on dort pendant la moitié du film, et si Johnny Depp court pendant 10 minutes, c’est à peu près tout. Comédie ? Ah là on sent qu’il y a eu des efforts. Et, soyons honnêtes, il m’est arrivé de sourire pendant la séance, après un « Gracias/De nada » prononcé une énième fois par Frank Tupelo (rappel : on est à Venise, pas à Barcelone). Mais aucun éclat de rire hélas, à part évidemment à la fin.

The TouristSpoil ou pas spoil ? J’hésite, parce qu’au moins si je vous spoile vous n’aurez plus aucune raison d’aller voir ce film, et gagnerez donc 2h de votre vie, que vous pourrez dépenser à une activité plus intéressante… Bon ok, je la joue sadique, et je ne spoilerai donc pas. Je résumerai donc la fin en un « hahaha mais n’importe quoi hahaha ils ont fumé ou quoi hahaha c’est pathétique hahaha pire qu’une parodie ». Voilà, tout est dit !

Non en fait, le seul intérêt de ce film, ce sont les images… Il m’a rappelé plein de lieux de mon voyage à Venise, et, tout compte fait, c’est déjà ça !

P.S. : ce film est un remake du film français Anthony Zimmer, avec Sophie Marceau et Yvan Attal. J’aurais pu faire une review croisée des deux films, sauf que… je n’ai pas vu Anthony Zimmer ! That’s it ;)

Rating 3.00 out of 5
[?]