Thor : Critique

Affiche ThorC’est LE blockbuster du moment. Le nouveau super-héros Marvel arrive, et il est pas content ! Son nom : Thor. Son arme préférée : un marteau (Mjolnir). Comme une promesse de finesse et de légèreté !

Thor est le fils d’Odin, roi d’Asgard, l’un des neufs royaumes de l’Univers. Alors qu’il va être couronné roi par son père, des Géants de Glace (de Jotunheim, ennemis jurés d’Asgard) tentent de voler une relique gardée dans le palais. Guerrier au sang chaud, Thor saute sur l’occasion pour aller « casser du géant », provoquant ainsi une guerre qu’Odin évitait depuis des années. La punition est immédiate : il est banni d’Asgard, et se retrouve mortel sur Terre. Ce qui laisse la voie libre à son frère, Loki, vers le trône d’Odin.

S’il y a un type de film qui doit obéir à un cahier des charges stricts, c’est bien celui des super-héros. Tout d’abord, le super-héros est évidemment grand, musclé et canon. Il doit évidemment avoir un ennemi juré, le fameux super-méchant. Il doit également perdre ses pouvoirs pendant un temps, jusqu’à la bataille finale, qu’il gagne in extremis. Et pour finir, last but not least, il doit tomber amoureux d’une jolie fille, mais ne pas pouvoir être avec elle à la fin du film.

En quatre phrases, je viens de spoiler Superman, Spiderman, Batman, et… Thor. Est-ce vraiment une critique ? Après tout, lorsque l’on va voir une comédie, si on passe son temps à pleurer, on n’a pas ce qu’on est venu chercher. Et si on n’avait pas cela dans un film de super-héros, on serait sans doute déçu aussi ! Après tout, si on trouve ça trop fade, ou trop commun, rien n’empêche de choisir un autre film (Le Chaperon Rouge ou Source Code, combien de fois faudra-t-il le répéter ?).

Thor est donc exactement ce à quoi on s’attend. Peut-être même un peu plus, puisqu’on rigole à plusieurs reprises, alors que la tendance actuelle du film de super-héros est plutôt noire (cf. The Dark Knight ou Watchmen). Et The Green Hornet, me direz-vous ? Thor n’est pas sur le même créneau. Ici, tout est effet spéciaux, et on fait peu de cas du réalisme de l’histoire.

Côté positif, notons les acteurs et les références. Certes, Chris Hemsworth (Thor) est médiocre. Son seul avantage étant son physique hors-norme, qui fait passer le reste du casting pour des nains. Mais tous les acteurs secondaires sont très bons. Je ne reviens pas sur Natalie Portman, sinon on va dire que je suis juste un fanboy. Mais Anthony Hopkins incarne un Odin très charismatique, Tom Hiddleston un Loki torturé très crédible, Stellan Skarsgård est fidèle à lui-même (on le voit toujours dans le même rôle, mais il colle bien ici), etc. Le nombre de seconds rôles intéressants rappelle d’ailleurs (légèrement) le Seigneur des Anneaux. Et je parlais des références, la plus notable étant celle à Tony Stark (d’Iron Man), qui préfigure, avec la présence du SHIELD, The Avengers (rendez-vous l’an prochain).

Côté négatif, deux choses également. Tout d’abord les gaps du scénario, et en premier lieu le lien entre Jane Foster et Thor. Il n’est pas facile de faire grandir l’amour entre deux personnages, et ici Kenneth Branagh n’a pas réussi. Leur baiser arrive comme un cheveu sur la soupe. Le problème vient peut-être de la volonté de vouloir trop raconter en trop peu de temps. Le deuxième point négatif, et c’est toujours le réalisateur qui est a blâmé, concerne les manques de cohérence entre deux plans consécutifs. Deux jours après avoir vu le film, il m’est difficile de redonner des exemples concrets, mais ce sont des choses comme : plan 1, vue de Thor et Jane qui discutent, Jane arrivant au niveau du nombril de Thor (on doit bien pouvoir caser deux Natalie Portman derrière un Chris Hemsworth), et plan 2, rapproché sur leurs visages, les montre à même hauteur. Ce genre de détails était frappant à plusieurs reprises. Sans compter le sous-titrage « étrange », où des répliques comme « Keep it distracted » se transforment en « Personne n’a jamais vaincu le Destructeur »…

En conclusion, je ne vais pas vous aider énormément à décider si vous devez voir le film ou pas. Cela dépend uniquement de votre goût ou non des films de super-héros. Tout ça pour ça !

Rating 3.00 out of 5
[?]