True Grit : Critique

True GritLes frères Coen nous ont livré il y a deux semaines leur nouveau film : True Grit, un western avec Jeff Bridges. Personnellement, j’y suis allé à reculons. Je ne sais pas si on a encore le droit de dire ça en 2011, mais je n’aime pas les films des frères Coen. A l’exception de O’Brother et Burn After Reading peut-être. Mais The Big Lebowski ou No Country For Old Man m’avaient complètement endormi. Et True Grit alors ?

Commençons par le commencement : l’histoire. True Grit est l’histoire d’une fille de 14 ans, bien décidée à venger la mort de son père. Elle fait pour cela appel à un Marshal, avec qui elle part en territoire indien rechercher l’assassin en fuite. Leur périple les amènera à croiser un Texas Ranger, qui traque également le criminel depuis plusieurs mois, et un hors-la-loi sanguinaire.

Bonne nouvelle : je ne me suis pas endormi ! C’est un bon signe… Certes, le fait que je l’ai vu un midi n’y est sans doute pas étranger, mais je peux dire également que True Grit n’est pas un film soporifique. Il s’agit en fait d’un western assez basique, avec ses cow-boys machos, ses fusillades, ses grands espaces. Quelques excès de sadisme nous maintiennent de toute façon éveillés (cf. la tentative d’arrachage de langue, le charognard qui grignote un cadavre, etc.).

Le scénario est lui aussi assez basique. La course poursuite « à distance » dans les déserts américains a été traitée des dizaines de fois. Seule, l’introduction d’une petite fille dans l’histoire donne un peu d’originalité. Pour le reste, c’est cousu de fil blanc, et on n’est surpris à aucun moment. Je ne sais pas comment était le livre dont le film est tiré, mais l’œuvre cinématographique est relativement plate.

Consolation, comme souvent dans les films des frères Coen : les acteurs sont bons. Jeff Bridges évidemment, en vieux Marshal ivrogne. Matt Damon aussi, qui prouve qu’il a plus d’une expression à son jeu ; c’est juste qu’il ne les sort pas souvent. Et la jeune Hailee Steinfeld est elle aussi surprenante : on a souvent l’occasion de voir des enfants relativement mauvais (souvenez-vous de Star Wars I !) au cinéma. Ici, elle s’en tire très bien, et ce malgré le niveau de ses partenaires !

Je ne m’étendrai pas plus sur ce film, tout simplement pour la raison sus-citée : True Grit n’est ni très bon, ni mauvais… Il se laisse regarder, ce qui n’est déjà pas si mal !

Rating 3.50 out of 5
[?]